Boutique du Languedoc.
Affichage des articles dont le libellé est Lodévois. Afficher tous les articles

Un moulin ressuscité

 Moulin de Grattegals

Ce moulin est l'un des rares de la région qui soit toujours en état de fonctionner. Il est remis en marche chaque année "pour le plaisir". A 8mn de Florac Lozère, parc national des cévennes, en bord de rivière Tarnon. Le Moulin de Grattegals utilise les eaux prélevées sur le Tarnon par un barrage situé en amont et un canal qui borde le chemin. Vous y accédez par le chemin juste après le pont de la D983 sur le Tarnon (en venant de Florac). Un panneau indique la direction Grattegals. Le chemin qui borde le Tarnon est très agréable, et les lieux de baignade nombreux. De génération en génération les secrets du moulin de Grattegals se transmettent. Gérer le débit du Tarnon pour mettre en mouvement les roues à aubes, règler la hauteur de la meule en pierre ou encore choisir les soies pour tamiser la farine, faire battre le coeur de ce moulin est une affaire de passionnés. Producteur de céréales bios à Vézénobres et ami du propiétaire, Denis Florès monte régulièrement à Saint Laurent de Trèves pour moudre son grain et faire perdurer ainsi les gestes de meuniers. Gràce à eux c'est tout un savoir faire et un patrimoine qui continue d'animer le hameau de Grattegals.


[...] Lire la suite de l'article

Châtaigne des Cévennes labellisée

 Châtaigne des Cévennes

L’aire géographique de la châtaigne des Cévennes dépasse le strict cadre du pays cévenol, s’étendant sur trois départements (Gard, Hérault, Lozère, soit plus de deux centaines de communes castanéicoles). Les sols ces régions, schisteux et granitique, acides et à des altitudes allant de 300 à 850 mètres, s’avèrent propices au développement du châtaignier. Récoltée mi-octobre par des centaines de producteurs Cévenols, la châtaigne est mise en “clède” (séchoir à châtaigne) pour 4 semaines. 

*** lagazettedemontpellier.fr *** 

Depuis le 21 septembre, 206 communes sur cinq départements dont le Gard, la Lozère et l'Hérault ont obtenu l'appellation d'origine contrôlée pour la châtaigne. Une démarche lancée depuis quinze ans par l'association des producteurs de châtaignes des Cévennes basée à St-Privat-des-Vieux au nord d'Anduze. [...] Lire l'article en intégralité
[...] Lire la suite de l'article

Hérault : l'état des eaux s’améliore

 L’Avèze : des eaux de qualité

Cinq nouvelles rivières des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, dont deux en Occitanie et trois en Bourgogne/Franche-Comté/Grand Est, s’ajoutent désormais à la liste des 64 rivières labellisées « en bon état » en France. Deux rivières en Occitanie. Cette distinction écologique, décernée par l’agence de l’eau depuis 2015, valorise les cours d’eau d’un bon niveau de qualité écologique et les actions des gestionnaires qui ont permis d’assurer ce succès. En Occitanie, deux cours d’eau supplémentaires ont donné satisfaction en 2019 : l’Avèze, dans l’Hérault et le Saint-Jaume. [...] Lire la suite
[...] Lire la suite de l'article

La fontaine miraculeuse de Lunas

La fontaine miraculeuse de Lunas

La Fontaine des Yeux est un lieu de pèlerinage très ancien où croyants et non-croyants viennent chercher soulagement ou guérison tout particulièrement pour les yeux. Elle se situe à 200 m en aval de la chapelle. Elle est accessible depuis la route menant à Nize depuis Lunas, par un petit sentier de quelques dizaines de mètres. L’eau est réputée pour soigner les yeux et aurait par conséquent des vertus miraculeuses. Cependant, des analyses de l’eau réalisées par le laboratoire Pierre Fabre d’Avène, n’ont pas permis de mettre en évidence des vertus curatives pour ce type d’affection. La tradition veut que l’on se frotte les yeux avec un mouchoir mouillé dans l’eau de la fontaine puis qu’on le laisse sur place accroché à une branche. Il est difficile de dater l’origine de cette tradition mais il est probable que le culte chrétien ait remplacé un culte païen existant déjà au temps des celtes.

*** www.lci.fr ***

A Lunas, dans l'Hérault, une fontaine, jadis gardée secrète, attire bon nombre de visiteurs. En effet, elle a la particularité d'être, aux dires des habitants,  un traitement oculaire miraculeux. Au XVIIème siècle, elle était réputée pour son caractère curatif des maladies de la peau. Plus tard, elle est devenue la fontaine des yeux. Le rituel consiste à imbiber un mouchoir de cette eau, de mouiller les yeux, puis d'accrocher le mouchoir à un arbre destiné à cet effet avec tous les autres pour y laisser le mal. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

La forêt de l’Aigoual labellisée


La forêt domaniale de l’Aigoual devient la douzième forêt française labellisée aprés : Fontainebleau, Verdun, Grande Chartreuse, Rouen, Val Suzon, Montagne de Reims, Bercé, Tronçais, Bassin d’Arcachon, Sainte-Baume et Boscodon. Ce label distingue l’excellence de la gestion des forêts reconnues pour leur patrimoine unique en termes d’histoire, de paysages, de biodiversité et d’activité forestière.

*** france3-regions.francetvinfo.fr ***

La forêt domaniale de l'Aigoual dans les Cévennes est née à la fin du 19ème siècle, quand un programme de reboisement a été mis en place pour lutter contre l'érosion. Le sol était très érodé et l'Etat a décidé en 1875 une politique de reboisement, explique Nicolas Karr, directeur de l'Office National des Forêts Gard/Hérault. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Polémique sur le projet de truffière

Truffes du Pic-Saint-Loup

Le projet est de développer une trufficulture en France qui remettrait la production de truffes du Périgord en tête de l’offre mondiale. À l’heure actuelle, une grande partie provient de Teruel en Espagne : cette ville a connu un renouveau économique et elle est devenue une destination touristique et culinaire dynamique en devenant la principale zone d’approvisionnement. L’objectif est d’apporter un renouveau à une région rurale telle que le pic Saint-Loup.

*** sur www.lesechos.fr ***

Truffle Farms projette la création d'une truffière sur 371 hectares au nord de Montpellier. Le projet suscite une vive opposition locale et relance le débat sur le foncier agricole. Après les élevages géants, les truffières géantes ! La société écossaise Truffle Farms, dirigée par Martin Waddell, porte un projet de 371 hectares dans le domaine des Jasses, une zone de garrigue située à Ferrières-les-Verreries, au nord de Montpellier. Une première autorisation, pour l'exploitation de 33 hectares, a été délivrée par la Direction départementale des territoires et de la mer, indique l'association France Nature Environnement.. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Nouvelle filière de la patate douce

Serres du Languedoc

Quelques agriculteurs se sont rassemblés pour faire naître en Occitanie, une filière de la patate douce. En France, en 2017, 40 000 tonnes de patates douces ont été consommées, dont la grande majorité est importée d’Israël, Egypte, États-Unis, Honduras… Horticulteurs, les Serres du Lodévois produisent depuis deux ans des plants mères de patates douces afin de les commercialiser aux agriculteurs et développer ainsi une filière.

*** sur moncoeurdherault.fr ***

Légume devenu « tendance », la patate douce met de la couleur dans nos assiettes! Une image de produit sain et diététique (riche en vitamine A, faible indice glycémique), recherché par les consommateurs soucieux d’une alimentation plus équilibrée et diversifiée. Cette plante vivace de la famille des convolvulacées très répandue dans les régions tropicales et subtropicales, connait un succès grandissant auprès des consommateurs.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Retour de Jallatte en Languedoc

Entreprise Jalatte

L'entreprise fondée par Pierre Jallatte au tout début des années 50, a employé jusqu'à 800 salariés. Dans les années 2000, l'entreprise a été vendue à un fond de pension. Des investisseurs qui ont décidé la délocalisation d'une partie de la production vers la Tunisie. Pierre Jallatte, en 2007, âgé de 88 ans, n'aurait pas supporté et se serait donné la mort. On a bien cru que la boite allait fermer. Chômage partiel, plans sociaux. Mais l'entreprise a su redresser la tête. Le nouveau propriétaire Italien revient dans les Cévennes, berceau historique de la marque mondiale de chaussures de sécurité.

*** midilibre.fr ***

Le site historique va produire un nouveau modèle baptisé J-Energy qui doit booster la production dès 2019. J-Energy, voilà un nom qui pulse, symbole de la dynamique qu’entend impulser l’entreprise Jallatte pour l’année 2019. Après les multiples crises et sérieux coups de pompe sociaux éprouvés par la société qui a vu ses effectifs fondre de plus de 800 à la bonne époque à une grosse soixantaine actuellement, la renaissance se fait jour pour la chaussure de sécurité élaborée en terre cévenole. Dans un marché ultra-concurrentiel concernant la chaussure basique, Jallatte s’est vu confier par son propriétaire, le groupe industriel familial italien U-Invest, la production d’un nouveau modèle high-tech et haut de gamme de chaussure. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

25e Foire de la Pomme et de l'Oignon du Vigan

Foire de la Pomme et de l'Oignon du Vigan

La Foire de la Pomme et de l'Oignon se déroule au centre du Vigan dans les Cévennes méridionales. Au pied de la pyramide de Pommes Reinettes et d’Oignons Doux des Cévennes se déploie un vaste marché du terroir qui propose - outre la vente exclusive de la nouvelle récolte de ces deux produits emblématiques du terroir local par la Coopérative « Origine Cévennes » - les multiples productions régionales : taureau de Camargue, olives, huitres de Bouzigues, pélardon, châtaignes, champignons…. 

*** sur midilibre.fr ***

Le Vigan mettait à l’honneur, ce dimanche 28 octobre, la reinette et l’oignon doux, produits emblématiques des Cévennes. Sous un ciel gris en matinée, une fine pluie en début d’après-midi qui a fait fuir un peu tôt les chalands et des températures à peine supérieures à 10° dans les rues du Vigan, la 25e édition de la Foire de la pomme et de l’oignon, dimanche 28 octobre, a tout de même connu le succès. Certes ce ne fut pas un record de fréquentation mais une foule conséquente a envahi dès le matin le cœur de ville, déambulant de stand en stand pour déguster et acheter les différents produits du terroir, même si la pomme et l’oignon doux des Cévennes tiennent le haut du pavé. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

60 ans du célèbre Critérium des Cévennes

 Critérium des Cévennes

Le Critérium des Cévennes est un rallye automobile créé en 1956 et comptant pour le Championnat de France des rallyes. De prestigieux pilotes, tels Didier Auriol, Jean-Luc Thérier ou Jean Vinatier, l'ont gagné. Il se déroule dans les basses Cévennes, principalement dans le département du Gard, en région Languedoc-Roussillon. La première édition de cette épreuve, initialement appelée "Rallye de la Vigne et du Vin1", fut remportée par Henry Gayola, sur un coupé Alfa Romeo Véloce 1300. Il a été comptabilisé en championnat d'Europe jusqu'en 1996.

*** sur francebleu.fr ***

Tout est prêt pour le Critérium des Cévennes 2018. Le rallye fête cette année ses 60 ans. L'avant dernière étape du championnat de France démarre ce vendredi depuis l'esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier. Au programme : 10 spéciales réparties sur 192 km entre le Vigan et les plaines du Gard, 145 équipages au départ. L'arrivée est prévue ce samedi en fin d'après-midi également à Montpellier. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Le Pétassou

Le Pétassou

En marge de la fête du village, une conférence se tiendra sur la tradition du Pétassou. Perdu dans les Cévennes, le petit village gardois de Trèves fête la Saint Blaise (patron des métiers du chanvre et maître des vents), le premier week-end de février. C’est là que le Pétassou surgit. Un démon dont les mamans se servaient parfois pour effrayer les enfants désobéissants. Il rappelle l’ancienne tradition tisserande de la ville.

*** sur journaldemillau.fr ***

Le Pétassou de Trèves, une tradition qui perdure. Le petit village de Trèves, à la limite des Causses et des Cévennes fête chaque année au 3 février, la Saint-Blaise, maître des vents, patron des cardeurs et tisserands. C’est le jour de la fête votive et à cette occasion, surgit Pétassou, dissimulé sous un masque et une horde de chiffons multicolores dévergondés. Venu d’un autre temps, cet être fantasque et enivrant perpétue, chaque année, ses visites chez les habitants du village et des fermes environnantes : il les fait danser et rire, les effraie autant qu’il les émeut. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Un pastis aromatique aux portes du Languedoc

ferme des Homs

Cherchant un « projet de vie » de deux narbonnais, Marion et Romain, ont pris la suite en 2016 d’un couple en retraite  arrivés dans les années 70 au Larzac, qui après avoir mené une activité d’élevage ont progressivement mis en terre et fait pousser leur passion pour les plantes aromatiques, élaborant d’abord des tisanes, puis des apéritifs et des condiments. 

*** sur france3-regions ***

Thym, romarin, lavande, fenouil, camomille.... Sur un hectare, une vingtaine de plantes sont cultivées à la ferme des Homs, sur le plateau du Larzac, en Aveyron. Ils seront transformés en sirops, en vinaigres, en sels ou en apéritifs, comme le pastis, qui a fait le succès de cette petite exploitation atypique.
La ferme des Homs est en effet née pendant la lutte contre l'extension du camp militaire dans les années 1970 sur l'idée un peu folle de produire du pastis sur le plateau. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Dolmen de Coste-Rouge

Dolmen de Coste-Rouge

Quand Plaisirs d'Hérault vous propose de découvrir le Dolmen de Coste Rouge en 360. C’est un mégalithe érigé 1 500 ans av. J.-C. Il se situe sur la commune de Soumont, dans le département de l'Hérault. L'édifice est situé dans le parc de l'ancien prieuré Saint-Michel de Grandmont.  

[...] Lire la suite de l'article

Hierle, terroir disparu du Languedoc

Hierle

De tous les noms de pays et terroirs anciens, seul celui de Hierle n’a laissé aucune trace dans le paysage languedocien. Et pour cause, ce nom de Hierle n’était rattaché étymologiquement à aucune ville du même nom ou site topographique notoire, mais juste un petit ruisseau. Et pourtant ce fief était un vaste territoire des Cévennes.

*** wikipedia ***

La baronnie d'Hierle qui comprend 22 paroisses et 12 châteaux. Lors de la croisade contre les Albigeois, la baronnie est confisquée par le roi de France, les châteaux et forteresses sont démantelés.
D'abord établi à Roquedur, le siège de la baronnie d'Hierle est transféré à Aulas en 1243. Si Le Vigan est une terre ecclésiastique et royale, dans la vallée voisine, Aulas est une petite cité commerçante et active où demeure le baron d'Hierle, premier seigneur des Cévennes de l'Ouest après le roi. En 1789, Alexandre de la Tour du Pin est le dernier porteur des titres de baron d'Hierle et gouverneur de la ville d'Aulas. La révolution entraîne la fin de la baronnie d'Hierle et Aulas perd son titre de ville et les franchises dont elle jouissait depuis 1275. […] Lire l’intégralité de l’article

*** www.lengadoc-rr.com ***

Le premier baron d'Hierle était issu de la puissante maison d'Anduze qui régnait sur d'immenses domaines en Septimanie et était alliée aux comtes de Toulouse, vicomtes de Nîmes, de Béziers, et aux Seigneurs de Montpellier. 
La baronnie suivit le sort de toutes les possessions de la maison d'Anduze jusqu'à la croisade des Albigeois, quand le roi de France confisqua les domaines comme il le fit largement partout en Languedoc, au bénéfice de la couronne ou de ses barons francs, compensant quelque fois tardivement la capture d'une rente. Hierle passa sous le joug de France en 1226, contre 600 livres de rente accordée en 1243. 
La maison de Peyrefort fera hommage au roi de France pour Hierle juste avant la guerre de Cent ans. Elle s'alliera plus tard avec les Seigneurs de Ganges réunissant enfin dans la même main tout le pays d'Hierle et sa seule porte d'accès au Sud. 
La veuve du dernier baron d'Hierle n'ayant eu que des filles, vendit le pays en lots vers 1517. C'était la fin du Moyen Âge. Une dizaine de hobereaux fortunés se taillèrent des seigneuries dans ce qui avait été un simple baronnie militaire franque. 
Le Vigan est constitué comme fief propre, au sein meme du pays d'Hierle, par une charte de donation et fondation de 1053 de Pons, Comte de Toulouse, à l'abbaye Saint-Victor-lez-Marseille. 
Lorsque Saint-Louis consentit à rendre à Pierre Bermond une partie de ses biens, il rentra en possession de sa terre d'Hierle, mais fort diminuée. 
La baronnie allait jusqu'à la vallée de la Vis, soit au point de contact des sénéchaussées de Nimes Beaucaire et de Carcassonne, et des diocèses de Lodève et de Nimes. 
Un dénombrement du 14 mars 1435 mentionne comme faisant alors partie de la terre d'Hierle les lieux d'Esparon et Bez, Blandas, Montdardier, Rogues, St-Laurent, St-Bresson, Pommiers, Roquedur, Sumène, Madières, Vissée, Campestre, divers hameaux et Aulas, centre de la baronnie. Or Aulas comprenait quatre agglomérations assez importantes : Aulas, Arphy, Salagosse, Bréau et sa vallée appelée Bréaunèze. Tout cela forme aujourd'hui quatre communes. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Procession de la Saint Fulcran à Lodève

Saint Fulcran à Lodève

Comme tous les dimanches qui précèdent le jeudi de l'Ascension, les Lodévois célèbrent leur saint patron, Fulcran, évêque du diocèse de Lodève au Xe siècle. Présidée par l’archevêque, la grand-messe réuni les fidèles de tous les villages rattachés à la paroisse Saint-Fulcran en Lodévois, chaque village arborant sa bannière. Après la messe, les reliques traversent la ville avec la foule et notamment les membres de la confrérie des pastaïres et des testaïres du Pays d'Oc. 

*** sur midilibre.fr ***

Dimanche 21 mai, après la messe, la foule des fidèles a accompagné la procession. Si sa date varie en fonction de celle l'Ascension, la fête de Saint Fulcran reste un grand moment de communion pour le peuple lodévois qui, pour reprendre les paroles d'un hymne au saint homme, “fidèle à sa foi millénaire”, se retrouve et se rassemble, en l'honneur de “son chef, son pasteur et son père, l'ami des petits et des grands”. Dimanche matin, donc, les fidèles se sont réunis dans une cathédrale comble pour la messe solennelle présidée par le père Gérard Blayac, vicaire général, et animée par le chœur liturgique Les voix de Saint-Fulcran. À l'issue de la cérémonie, le cortège se mettait en place pour la procession à travers les rues de Lodève : “1 kilomètre de parcours, tout juste”, précisait le Père Luis Iñiguez, archiprêtre de la cathédrale et curé de la paroisse Saint-Fulcran en Lodévois. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article